Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lepouvoirdelaconnaissance

Le blog de lepouvoirdelaconnaissance

Venez partager et commenter ( dans le respect svp ) , ceci est un blog de brainstorming pour ceux et celles qui sont éveillés face à la réalité.

Publié le par Carlos Ramirez
Publié dans : #RADIOACTIVITÉ+, #Soleil_cycle24, #Climatologie, #respect

Voici la dernière vidéo de Vic Survivaliste où il fait un retour sur notre entretien

 

Merci Vic pour ce brillant résumé !

Je comprends que pour certaines personnes l’ensemble du sujet peut être technique. En réécoutant l’entrevue j’ai réalisé qu’entre la 49 ième et 51 ième minute de l’entretien, l’essentiel du message est assez compréhensible.  Les isotopes à longue durée de vie comme le carbone 14 et le béryllium 10 nous permettent de remonter très loin dans l’histoire climatique de la planète. Les carottes prélevées au Groenland prouvent que lors des périodes froides, ces isotopes étaient plus présents. Ce qui implique qu’il y a PLUS DE RAYONNEMENTS COSMIQUES PENDANT CESDITES PÉRIODES. Or, les rayonnements cosmiques sont nettement à la hausse depuis les dernières années.

J’ai la chance d’avoir un proxy unique en testant le niveau des rayonnements ionisants émis par les précipitations. D’autres chercheurs utilisent des ballons stratosphériques pour mesurer directement ce qui se passe là-haut, alors que de mon côté j’utilise les précipitations comme « témoins » de l’ionisation atmosphérique.  Je respecte un protocole très strict que j’ai par ailleurs partagé avec d’autres chercheurs qui ont un intérêt marqué pour ces données. Dont Ben Davidson (chaîne YouTube Suspicious0bservers), un chercheur du JPL (Jet propulsion Laboratory), un ingénieur du MIT avec lequel j’ai discuté à quelques reprises au téléphone. Dernièrement beaucoup d’autres scientifiques de haut niveau se sont ajoutés.

L’histoire nous démontre qu’une faible activité solaire (moins de taches et d’irradiance solaire totale) amène un refroidissement global. Ce qui est PARTICULIER aujourd’hui, est le fait que nous devons ajouter à cela la perte de puissance de notre bouclier magnétique, la localisation du soleil, l’aplatissement du courant héliosphèrique et le déclin du champ magnétique stellaire. Il y a beaucoup à apprendre encore ! IL EST IMPOSSIBLE DE FAIRE DES MODÈLES CLIMATIQUES FIABLES SANS TENIR COMPTE DE CES FAITS. Les modèles du GIEC n’ont jamais été près de leur cible et ne le seront jamais, car ils sont basés sur une science trop simpliste.

Merci beaucoup Vic d’avoir pris mes recherches au sérieux, ainsi qu’à ceux et celles qui prennent le temps de commenter et que je n’ai pas eu le temps de répondre.

 

Commenter cet article

nathalie 27/12/2017 19:00

Votre vidéo est très intéressant. Vous connaissez bien votre sujet tout en étant humble.. ce qi est assez rare de nos jour. Merci pour toutes ces recherches vous êtes comme on dit un "rassembleur" et vous nous faite sauver beaucoup de temps en nous instruisant.
Toutefois j'aimerais connaître votre avis sur les chemtrails... à mon avis ça perturbe les rayon solaire ainsi que le climat. Sont-ils négligeable p/r au climat ou faut-il s'en inquiéter?

merci nathalie

Carlos Ramirez 01/01/2018 18:21

Bonjour Nathalie,
Merci pour votre généreux commentaire ! C'est très apprécié car comme vous le savez, je ne fait pas cela pour l'argent, ou la gloire lol.
J'ai justement répondu à un commentaire sur la géo-ingénierie hier qui devrait répondre à vos questions. Vous le trouverez sous cet article de Conscience du peuple :
http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2017/12/nouveau-record-de-radiations-dans-la.html
Je vous souhaite une superbe année 2018 !